13 Reasons Why, saison 1

Chers cinéphiles,

A la sortie de la première saison de 13 Reasons Why, j’avais sorti un article sur mon précédent blog. J’ai choisi de le publier maintenant sans rien changer puisque la critique de la saison 2 arrive incessamment sous peu. J’espère que cet article vous permettra de savoir si oui ou non vous avez envie de regarder cette série qui je le précise n’est absolument pas tout public. C’est parti !


Je sais qu’il y a déjà énormément d’articles ou de vidéos Youtube consacrés à cette série mais je voulais vous donner mon avis et non des théories sur une peut-être future saison 2.

Et je m’excuse d’avance mais ceux qui n’on pas vu la première saison jusqu’à la fin ne lisez pas il m’arrive de SPOILER !!

Synopsis : « 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ? »

J’ai regardé cette série pour savoir comment le harcèlement était traité. Je n’ai pas été touché par le harcèlement scolaire dans ma vie et avec cette série et à travers le personnage d’Hannah Baker on voit les dommages que cela fait jusqu’à mener à la destruction d’une personne. J’ai compris le ras le bol d’Hannah, le fait de se sentir seule, la série nous fait très bien ressentir ses émotions et on en ressort complètement chamboulé. Je ne comprend pas les gens qui on réussi à regarder tous les épisodes à la suite et sans pause. Personnellement, 13 Reasons Why fait passer un message tellement lourd et tabou que je n’ai pas réussi à regarder plus de 2 épisodes par soir (et encore je regardais un soir sur deux). Cette série prend aux tripes, elle retourne complètement.

Adapté du livre de Jay Asher, la série évoque donc plusieurs sujets tabous qui sont montrés sans censure à l’écran. Nous sommes donc confronté au suicide, au viol, à l’alcoolisme, à de la perversité, à la peur de révéler son homosexualité et évidemment au harcèlement scolaire. Tout ces sujets sont durs à aborder et à regarder mais la série prend ce pari de tout nous montrer sans censure pour nous faire réaliser les choses, nous montrer la réalité en face.

Les cassettes d’Hannah dénoncent les personnes qui l’on harcelé et révèlent pour certains l’atrocité de leur geste. Ces cassettes, peuvent détruire leur vie comme ils ont détruit la sienne et d’une certaine façon, Hannah s’est vengée.

J’ai trouvé l’histoire des cassettes très originale et extrêmement bien traitée dans la série. Le travail du montage est majestueux. L’alternance entre le passé et le présent, la présence d’Hannah et son absence (grâce aux couleurs ou au personnage de Clay qui retourne sur les lieux où Hannah à vécu de gros moments) est parfaitement maîtrisé et le spectateur comprend tout et n’est pas perdu.

On apprend au fur et à mesure que tout les personnages sont liés et qu’ils ont peur que Clay dévoile tout. Chaque cassette dévoile un personnage qui a participé au suicide d’Hannah en faisant une/ou des actions particulière(s) et grâce a ces cassettes, le caractère du personnage en question se dévoile. Au départ on ne le connaît pas, c’est une personne normale selon nous et après avoir entendu ces cassettes, on se met à le détester pour ce qu’il ou elle a pu faire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Jessica que j’ai trouvé extrêmement intense. Elle passe vraiment par plusieurs états psychologiques ainsi qu’au travers d’une grande palette d’émotions. Les acteurs jouent extrêmement bien (pour preuve je hais Bryce et je pense que si je voit l’acteur dans une autre série/film je vais l’assimiler à ce personnage et le détester).

Cette série ne nous montre pas que les adolescents qui sont sur ces cassettes, on nous montre la vie du lycée qui est complètement sans-dessus dessous après ce suicide, le conseiller essaye de rattraper son coup en s’occupant mieux des élèves. Mais surtout, ce suicide, touche les parents, non seulement ceux d’Hannah qui n’ont pas de réponses mais également ceux de Clay ou des autres ados présents sur les cassettes (quand ils se font convoquer pour témoigner, la plupart des parents sont présents quand leur enfant témoigne). On voit également la vie de tout les jours de ces ados et leurs regrets, la peur que Clay les dénonce… Tout le monde est touché et tout nous est montré pour que l’on voit les dommages causés, et surtout prendre conscience de la dure réalité, tout le monde peut être touché.

Mais pour ma part, le plus choquant, c’est que cette série souhaite nous montrer les signes d’une personne victime de harcèlement et d’une personne suicidaire hors je n’ai pas vu venir le suicide d’Alex (si c’est bien lui qui s’est tiré une balle dans la tête, rien n’est sûr) mais je me suis focalisée sur le harcèlement de Tyler et sur le fait qu’il allait forcément réagir d’une façon ou d’une autre (va-t’il tuer toutes les personnes qui étaient sur les cassettes ?). Repérer les signes n’est pas une chose évidente et c’est là qu’on se rend compte qu’il faut faire attention à nos paroles et nos gestes qui peuvent affecter une personne plus que l’on ne le pense.

J’ai tout de même quelques interrogations sur le personnage de Tony : il était qui par rapport à Hannah ?

Voilà mon avis, j’ai beaucoup aimé cette première saison. J’espère qu’elle fera réagir, fera bouger et évoluer les choses et qu’elle ne sera pas juste une série à la mode que l’on va oublier dans quelque temps.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Bon visionnage !

Publicités

3 réflexions sur “13 Reasons Why, saison 1

  1. je fais partie de ceux qui ont réussi à enchaîner les épisodes (mais je suis un gros binge watcheur). J’ai bien aimé la saison 1 mais j’ai préféré la deuxième. Cette première saison m’a parue un peu longue, a partir du dixième épisode je n’ai pas vraiment décroché mais j’avais hâte que ça se finisse. Les thèmes abordés en soit ne sont pas hyper originaux le harcèlement scolaire aux USA est présent dans tous les teenage movie ou série. Là ou ils ont été vraiment originaux c’est avec l’histoire des cassettes que je trouve vraiment génial. Je ne dirais pas qu’Hannah s’est vengée ,je pense que sa démarche est plus positive, une façon de dire aux autres  » vous pouvez faire mieux  » même si dans le cas de Bryce il n’y rien de positif je te l’accorde lol.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s