13 Reasons why, saison 2

Chers cinéphiles,

Après vous avoir partagé mon avis sur la première saison (que vous pouvez retrouver ici <=), voici mes impressions sur la deuxième saison de 13 Reasons Why. Il faut toutefois que vous vous remettiez à jour sur la série puisque Netflix ne propose pas de récap. Etant donné le nombre important d’événements dans la saison 1, sans récap vous allez être perdus. Enfin, il est nécessaire de rappeler que cette série n’est pas tout public !

=> Cet article contient des spoils sur les deux saisons <=


Après le suicide d’Hannah, sa mère a lancé un procès contre le lycée. Chaque épisode est centré sur la personne qui doit parler au tribunal et nous découvrons d’autres points de vue sur ce qu’à vécue Hannah et son passé. Cette saison ne sera plus menée par des cassettes mais par des polaroids.

Affiche

La façon de traiter cette seconde saison est intéressante, on ne nous mets plus à la place d’Hannah mais à la place des élèves présents sur les cassettes ce qui nous permets d’apprendre de nouvelles choses et de nous faire notre propre avis. Nous les suivons essayant de passer à autre chose après les événements de la saison 1. Cette fois, au fur et à mesure des révélations, Hannah ne nous apparaît plus comme une fille sage (je pense notamment au fait qu’elle ai harcelé une fille de son ancien lycée). Il semblerai que les scénaristes ai choisi de montrer qu’un procès n’est peut-être pas la meilleure solution et qu’il faut simplement faire son deuil au lieu de faire du mal autour de soi.

Clay

Sachez que cette seconde saison est aussi déprimante que la première donc si vous avez les tripes de vous enfiler les épisodes à la suite vous êtes très forts parce que ça m’a été clairement impossible. La série fait débat pour traiter de sujets tabous en les montrant très crûment à l’écran (on se rappelle le viol et le suicide d’Hannah lors de la première saison), ici les scènes sont moins choquantes mais sont toujours présentes histoire de vous remuer intérieurement pour vous faire réfléchir. Pour ma part, la scène marquante du dernier épisode me semble inutile, gratuite et terriblement affreuse que s’en est dur de regarder l’écran.

Bryce et Jessica ont une énorme place dans cette saison qui semble centrée sur le harcèlement sexuel et le viol. On se rend compte très rapidement que l’on va tourner autour de ces deux sujets qui profitent de la vague de liberté qu’à lancé #MeToo, les femmes osent parler, se défendre, se révolter et c’est clairement ce que la série veut mettre en image.

Bryce

 

Jessica

 

Toutefois, la série évoque aussi l’addiction à la drogue, la dépression, le suicide, le harcèlement scolaire, la difficulté de faire son coming-out, la bipolarité, la vengeance sous forme de fusillade de masse ou encore les jeunes sans-abris. C’est beaucoup voir trop pour une seule saison qui aborde autant de sujets en ne donnant pas forcément de solutions à ces problèmes. Le but de cette série est de montrer la difficulté de la vie le plus fidèlement possible. Certes c’est réussi mais pour ceux qui ont un des problèmes traités, aucune solution ne leur ai apporté puisque quasiment tout dans cette série termine mal et c’est dommage de ne pas offrir ne serait-ce qu’une lueur d’espoir pour qu’un personnage se débarrasse de ce qui le ronge.

Concernant le fin de la saison, elle est trop simple et amène une troisième saison en dissimulant de nombreuses questions trop facilement. Pour ma part, en forçant pour avoir une saison 3, la série commence à traîner en longueur et le fait de traiter de nombreux sujets difficiles commence à la rendre assez clichée. Malgré tout, le dernier épisode nous fait passer par une large palette d’émotions qui (sans la scène finale) aurait terminé magistralement la série.

Finalement, j’ai trouvé cette saison moins réussie que la première. Souhaitant aborder trop de sujets, la série finit par s’embourber et les 13 épisodes d’une heure chacun deviennent très longs.


Qu’en avez-vous pensé ?

Bon visionnage !

Publicités

5 réflexions sur “13 Reasons why, saison 2

  1. effectivement, la diversité est autant une force qu’une faiblesse pour cette série. A vouloir nous offrir une vaste gamme de possibilité et à aborder autant de thèmes, ça en devient lourd et le manque de conclusion est frustrant. Sans les visions de Clay, on aurait sans doute aussi gagné en simplicité… Mais cela reste une série importante et assez innovante en termes de représentativité des minorités ethniques et sexuelles et pour la profonde remise en question qu’elle impose. Mais on ne peut pas tout faire…

    Aimé par 1 personne

  2. Pour ma part, j’ai été très déçu par la saison 2 et même choquée ! Tellement que je suis sûr de ne pas regarder la saison 3 je pense qu’une seule saison suffisait car la saison 2 rallonge beaucoup et complique l’histoire sans y apporter une touche d’originalité ou de différence ! à part choquer davantage.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s